Posted by: bastien | August 13, 2012

お盆 – la semaine mortelle

Ou il ne se passe pour ainsi dire rien… le coeur de l’ete est la, silencieux. La rue retrouve des apparences de dimanche en France : morne, terne. Tout est ferme. C’est la periode des fetes de O-bon.

Au bureau, a peine 10 collegues pointent le bout de leur nez. L’actualite est comme l’encephalogramme de la presidence Chirac Hollande, c’est a dire plate. Un bruit brownien diffus resonne encore, celui de la joie du public nippon de voir leur delegation revenir au bercail avec 7 medailles d’or. Petits plaisirs absurdes d’un pays qui s’endort tranquillement, avec sa population amorphe, anesthesiee par la froideur industrielle metallique des conbinis. Seuls les vieux ont un avenir ici.

Je retiendrai helas cette semaine dans l’annee, sorte de pinacle dans la chaleur et la torpeur. D’ordinaire, je deteste l’ete nippon : tout le monde est heureux et rigole, ca me gave. Et en plus, comme je definis avant tout l’ete par une certaine plage de temperature, alors l’ete nippon, ou du moins tokyoite, dure presque 6 mois dans mon referentiel. Mes collegues me font marrer en m’annoncant pour bientot l’automne, la saison de la gym et de la lecture. Tu parles, je te paries que le 30 septembre, je serai en t-shirt et en short dans les rayons climatises du Yodobashi Camera d’Akiba pour les sales.

Il faut absolument que je nous sortions de cette spirale de sudation a l’automne. Cela passera tres certainement par un petit week-end a Hokkaido tiens. Et puis Taiwan. Allez, banco?


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: