Posted by: bastien | July 19, 2011

Pyongyang: USS Pueblo & Mangyeongdae

Le soleil est déjà haut quand nous ressortons du métro de Pyongyang. Nous partons ensuite aux abords de la capitale vers Mangyeongdae, pour visiter la maison qui a vu naître Kim Il-Sung.

Je dois avouer que je n’ai pas vraiment écouté toutes les explications du guide sur ce lieu. Il s’agit d’un trio de petites huttes où vivait la famille du futur dirigeant de la DPRK. L’endroit est joli, le soleil est lourd et l’atmosphère moite. Les cigales chantent.


Je me suis demandé si ces excroissances florales sur la toiture étaient voulues ou non… L’endroit est bien entretenu.

Une de ces poteries a un aspect fondu au soleil assez curieux… La forme rappelle cependant bien le genre coréen je trouve. On trouve la même en cassable dans le stage South Korea de Super Street Fighter 4!

L’intérieur des deux batisses contiennent aussi des artefacts relativement anciens. Des portraits de la famille du dirigeant sont placardées sur un des murs, le tout donne un aspect très humble à la demeure.

On trouve des outils de paysannerie dans une des masures : houes, socs, bêches, fourches, herse rudimentaire, etc.

Après quelques photos, nous remontons dans notre super bus pour regagner Pyongyang, et poursuivre avec une étonnante visite : celle de l’USS Pueblo.

Il s’agit donc d’une corvette militaire américaine d’espionnage capturée par les forces nord-coréennes pendant la Guerre Froide, en 1968. Il mouille ici dans la rivière Taedong à Pyongyang, mais il a été saisi en Mer du Japon, au large de Wonsan, dans une zone que les Etat-Unis qualifie d'”eaux internationales”. Mais ce n’était pas l’avis des nord-coréens.

 

Notre charmante guide qui nous a fait les explications nécessaires sur cette intéressante pièce. On a ressenti la fierté toute nord-coréenne de cet éclatant soufflet à l’ennemi impérialiste dans les discours et la tonalité de ces derniers (toujours ce ton très patriotique dans la voix). L’USS Pueblo est localisé tout près du Victorious Fatherland Liberation War Museum quee nous avons visité ces jours derniers.


Je suis monté dans bien plus vétuste que ça au cours de ma courte vie, et donc je suis persuadé que l’USS Pueblo pourrait encore naviguer sans problème dans les océans.

La salle des Minitels et des TO7-70. C’est avec ces dispositifs très analogiques que l’espionnage se pratiquait. Ils étaient très branchés “son” les américains : beaucoup de pitches pour assurer la régulation des potches. Ils ont oublié le display rack.


Le ton du commentaire de la vidéo en lui-même est une expérience intéressante. En fait, dans tous les musées où nous avons été, il est amusant de constater que les doublages en anglais des footages d’époques et des documentaires sont tous assurés par la même voix anglaise. Qui était cet homme?

Nous rejoignons ensuite la berge et remontons dans le bus. Direction l’hotel pour paqueter nos affaires. Nous partons pour Kaesong et la DMZ. Ce soir nous dormirons dans une sorte de ryokan local (un ryokan est une auberge traditionnelle japonaise, je n’ai plu le nom équivalent en coréen en tête).

Pour faire un parallèle avec la visite du jour, il faut savoir que l’équipage capturé par les nord-coréens est resté près d’un an emprisonné en Corée. Le séjour n’a pas été de tout repos, sans aucun doute (torture, etc.). Lors de l’interception, un ou deux militaires ont également été tués. Quand l’équipage a été rapatrié, ils ont traversé le Bridge of No Return situé dans la Joint Security Area, à Panmunjeon. Je suis impatient de retourner là-bas et de découvrir ces lieux côté nord…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: