Posted by: bastien | December 30, 2010

Chongjin

Après ces diverses escapades, nous reprenons donc le bus pour Chongjin qui est à environ 5 heures de route. 5 heures sur une route poussiéreuse et cabossée, de laquelle se déroule les paysages de la péninsule coréenne sur des kilomètres. On a fait des arrêts photos. L’arrivée à Chongjin est par contre surréaliste, c’est les yeux équarquillés que le véhicule traverse la troisième ville de la République Démocratique Populaire de Corée.

De grandes avenues très larges ; des gens à pied ou à vélo. Par moments, on aperçoit de grandes places sur lesquelles des centaines de gens sont accroupis. On dirait qu’ils cassent des pierres ou trient du charbon. Voir toute cette matière pierreuse étalée sur une place genre Place de la Gare. En tout cas, pas de photos autorisées dans les rues de Chongjin. Nous sommes allés directement à une des nombreuses statues locales de Kim Il-Sung. Offrande de fleurs, photo. On apprend que les leaders du pays ont visités la région n fois, genre n=44. Le comptage semble important ici, surtout quand il s’agit du Président.

Je pense que nous montrer cette ville est un grand effort de la part des autorités du pays régulant le tourisme. On voit des usines métallurgiques au loin, mais elles ne semblent pas fonctionner. Nous sommes ensuite allés visiter un musée très intéressant sur la ville, l’histoire, etc. Nous avons vu de nombreuses salles avec des représentations des leaders, des photos d’archive, des posters de propagande. Intéressant.

Mais le must de cette journée restera peut-être cette visite d’un jardin d’enfants surdoués. Nous avons eu le droit à une représentation absolument incroyable par des 4-6 ans, un spectacle évidemment très abouti, avec succession de numéros tous plus réussis les uns que les autres.

Du violoncelle, de la guitare (voir les petits doigts réaliser des accords compliqués est juste fou…), de la danse.

Entre les films kitsch nord-coréens de la TV à l’hôtel et le homestay de la veille, nous avons pu remarquer que nombre de familles possèdent au moins un instrument de musique, par exemple guitare sèche. On dirait que les habitants de ce pays apprennent tous à jouer d’un instrument, ou un autre talent artistique. Héritage sans doute d’une éducation de style soviétique mâtinée de la culture des arts propre à l’Asie.

Les chants des enfants sont patriotiques, et certains autres sketches sont très mignons, avec des déguisements d’animaux, etc.

Les sourires crispés des enfants montrent aussi que ces performances ont sans doute demandées énormément de travail de leur part, d’entraînement. C’est fou ce qu’on peut tirer d’un enfant de 6 ans en fait… Mais même si certains d’entre nous ont été choqués par ce spectacle, comme souvent lors de ce voyage on est assailli de sentiments ambivalents : oui, ces enfants devraient avoir plus de temps pour jouer dehors et être insouciants. Mais d’un autre côté, ils sont très doués, et ce don leur permettra de mener sans doute une meilleure vie dans ce pays à l’avenir. Pour toutes ces raisons, je n’oublierai jamais ce spectacle.

Le soir nous sommes restés à l’hôtel Chongjin, le seul hôtel de la ville. La soirée fut également inoubliable, même si je n’ai pas beaucoup de photos pour le montrer. Nous avons eu le droit à un excellent repas, et les hôtesses de l’hôtel ont chanté et dansé avec nous : du flamenco, de la salsa, d’autres pas plus classiques, c’était juste incroyable. Et nous nous sommes vraiment bien amusés, c’était la première fois que des étrangers restaient à cet hôtel, ou en tout cas la premiere fois depuis longtemps. Chongjin n’a jamais été ouverte ou montrée auparavant aux touristes occidentaux.

C’est je crois la meilleure soirée de ce voyage, celle aussi où on s’est relâchés, on a un peu laissé nos précieux appareils photos dans la chambre, on a vraiment bien rigolé.

Du courant, mais pas d’eau chaude pour se laver dans le sauna qui jouxte l’hôtel. Tant pis, je me suis lavé à l’eau froide, et comme c’était dans un sauna, je n’ai pas eu trop de mal. Je crois être le seul à m’être lavé les cheveux en tout cas. Encore une fois, le sauna était chaud, donc ce n’était pas forcément désagréable.

Le sauna qui jouxte l’hôtel :

Le matin j’ai pris des photos en douce depuis la chambre de l’hôtel. Nous sommes ensuite repartis pour l’aéroport pour revenir à Pyongyang.

Des écoliers sur le chemin de l’école :

En route pour l’aéroport (4 heures de route), nous avons fait quelques pauses au milieu de beaux paysages. Nous avons vu des petits bateaux de pêcheurs disposés sur la plage.

Le retour à Pyongyang en avion est tout aussi confortable qu’à l’aller : nous avons l’avion pour nous tout seul, il attendait sagement sur son parking de l’aéroport militaire où nous avions atterri quelques jours auparavant. Juste avant de monter à bord, une patrouille de 7 MiG-15 se pose à notre nez et à notre barbe, juste devant nous. Les photos sont interdites, ce fût en tout cas assez impressionnant même si bon, ces avions sont très vieux maintenant, peut-être datent-ils, et je ne plaisante pas, de la Guerre de Corée. Exercice militaire ou simple patrouille de surveillance des eaux territoriales?


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: