Posted by: bastien | October 21, 2009

Zaō – jour 2

Le matin du deuxieme jour, nous partons de notre cabane a un horaire que je qualifierai de pas tres japonais (c’est a dire, pas 4h du matin). On a quand meme mis du temps a sortir des duvets vu le froid. Mais bon, un cafe et c’est parti. Nous allons realiser une sorte de boucle dans la montagne au sud, pour revenir via un petit col vers le Byōbu-dake – 屏風岳, le Sugi-ga-mine – 杉ヶ峰, pour revenir ensuite vers le Kuma-no-dake de la veille. Le temps est meilleur que la veille aussi les photos des sites visites la veille que nous retraversons aujourd’hui ont meilleure mine.

DSC_0575

Le sentier est d’abord descendu en pente douce pendant une demi-heure, atteignant une riviere que nous traversons apres avoir rempli nos gourdes et fait un peu de vaisselle. Ensuite, le sentier suit un flan de montagne, montant et descendant parfois dans la boue au detour de torrents. Nous suivons la carte et etions plutot concentres, enfin disons que nous avons tous une sorte d’horloge dans la tete car nous avons estime le temps qu’il nous faudrait pour atteindre les points majeurs du sentier. A l’heure ou nous aurions du arriver a un croisement, nous avons fait un point orientation/azimut pour voir ou nous etions, car nous estimions devoir etre arrive a ce fameux croisement… qui nous attendait en fait 20 metres plus loin.

Nous avons donc fini par atteindre une sorte de col couvert d’arbres deja denudes par l’hiver qui s’annonce. De la, le chemin monte, boueusement, a travers des graminees touffues qui atteignent parfois la taille, pour atteindre le Byobu-dake, duquel nous pouvons contempler une etendue marecageuse (芝草平 – Shibakusadaira), puis le Sugi-ga-mine (litteralement la cime des cypres) :

DSC_0586

Aux alentours de la region marecageuse, le sentier est planche comme ceci :

DSC_0601

Vers Sugi-ga-mine, la vue commence a se degager vers Zao, et les montagnes de la veille. On constate aussi que l’automne est la.

DSC_0618

DSC_0620

DSC_0623

Apres Sugi-ga-mine, le chemin redescend vers notre refuge de la veille, ou nous nous arretons pour une pause dejeuner bien meritee. Sur la descente, j’ai bien aime ces petites asperites geologiques a cet endroit precis.

DSC_0627

L’apres-midi a consiste a remonter vers le Katta-dake et Okama-numa, via le sentier qui coupe la route en lacets (court mais raide) et le fameux Visitor Center dont je parlais precedemment. De la, on revient vers Okama-numa, qui s’offre a nous sous de meilleurs atours que la veille :

DSC_0644

DSC_0649

DSC_0650

On remonte vers le refuge dans lequel on avait termine notre nuit la veille, et de la, dans la lumiere declinante de l’apres-midi, on entame la redescente vers Zao-onsen. C’est vraiment bien d’etre revenu par la, car hier avec le brouillard nous avions loupe plein de choses, de paysages.

DSC_0676

DSC_0680

Et petit a petit, on rejoint la foret de la veille. Nous l’apprecions plus maintenant qu’hier je pense, car hier matin nous etions completement dans les vappes a cause du bus (enfin, c’etait mon cas).

DSC_0690

DSC_0696

Nous avons enchaine avec un onsen, avant de rentrer  sur Yamagata pour diner (izakaya!) prendre le bus de nuit de retour pour Tokyo. Bus dans lequel j’ai encore moins dormi qu’a l’aller et qui m’a fait passer une bonne journee dans le cirage au boulot. Mais qu’importe, on aura vu des beaux paysages, n’est-ce pas la le plus important?


Responses

  1. […] in Japon – 日本, Voyages « Décambre en Frence Zaō – jour 2 […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: