Posted by: bastien | November 10, 2008

Iles Kouriles – Yuzhno-Sakhalinsk, Korsakov et fin de bourlingue

Retour a Yuzhno, avec un arret a l’Hotel Moneron. La fin d’apres-midi est brillante sur la place Lenine, et nous nous preparons a diner au Furusato, le restaurant japonais local, pour feter la fin du voyage mais aussi l’anniversaire de Frederik qui a 25 ans aujourd’hui. Nous avons passe une tres bonne soiree.

dsc_0290

31/08

Journee visite a Yuzhno. Nous nous separons et explorons la ville. Le temps est superbe, vraiment la ville est charmante, tout le contraire de lors de mon arrivee sous la grisaille et la pluie il y a 3 semaines. Ci-dessous un monument erige a la memoire des victimes du seisme meurtrier qui a secoue le nord de l’ile en mai 1995 je crois. Apparemment il y a eu beaucoup de victimes. Mais pour ma part, c’est la premiere fois que j’entendais parler de cette catastrophe…

dsc_0303

La statue de Lenine, sur la place du meme nom :

sak2

dsc_0308

En fait, on a l’impression d’etre en occident, avec des barres d’immeubles plus toutes fraiches en guise de seule architecture. Pour moi cela sonne tres sovietique. Et puis aussi parfois de vieilles batisses en bois comme au temps ou la region a ete colonisee par l’homme occidental.

maison

dsc_0314

On croise beaucoup de jeunes couples, avec enfant. Peu de cheveux tres longs chez les hommes. Des affiches du president dans les boutiques. Les hommes ont l’air tres durs, et les filles sont jeunes, grandes et belles. Le big changement par rapport au Japon. On trouve aussi des cinema : ici ils diffusent le remake de Bangkok Dangerous avec Nicolas Cage.

dsc_0458

Je trouve aussi une eglise orthodoxe a peu pres au centre ville (enfin je sais plus trop ou). Et un square avec une statue de Youri Gagarine. Tout un symbole.

dsc_0321

dsc_0391

Je suis retourne aussi au batiment de la Prefecture de Toyohara, vous savez, quand l’ile etait japonaise. Bien plus agreable a contempler que sous la pluie. Beaucoup de gens etaient la, a profiter du soleil.

toyohara

toyohara2

sak3

Voici un monument dedie aux victimes d’une guerre, mais laquelle? La Seconde Guerre Mondiale? La Guerre Russo-Japonaise de 1905? Je penche plutot pour la premiere option.

statue2

statue

J’ai finalement grimpe la petite colline du haut de laquelle on a un panorama sur la ville. 2 heures a travers la foret, je ne pouvais pas ne pas passer un jour sans randonner. C’etait tres sympa et assez facile, malgre la chaleur. Bien sur il y a un telecabine, et beaucoup de personnes en profitent : c’est le week-end.

sak4

Sur la photo ci-dessous, on peut voir l’eglise deja photographiee plus tot dans la journee.

dsc_0346

Je suis reste un moment au sommet pour contempler ce qu’il y a derriere en fait : la promesse de vallees et regions encore inexplorees et dont on ne parle absolument pas dans aucun guide touristique. Dommage peut-etre. On peut voir en bas a droite des jeunes Russes en train de faire un barbecue. Franchement, c’est vraiment une ambiance bon enfant, l’ete est agreable par ici.

dsc_0358

Trouve l’ecureuil dans la photo ci-dessous!

dsc_0363

01/09

Dernier jour pour mes compagnons de route qui partent a 14h00 pour l’aeroport de Yuzhno-Sakhalinsk. Hier nous avons dit adieu a Valentina, partie tot ce matin pour l’aeroport. Apparemment son voyage retour vers Almaty risque d’etre long puisque la compagnie aerienne qu’elle doit prendre n’a pas paye son carburant depuis une semaine, clouant au sol de nombreux passagers. Mais c’est incroyable de voir comment elle positive! Elle risque de devoir rentrer a Almaty en train (via la fameuse ligne Baikal Amur Magistral du Transsiberien), une semaine de voyage jusqu’a Novossibirsk, puis deux jours de trains jusqu’a Almaty. Mais elle est ravie… Incroyable.

Nous faisons un tour au marche le matin, puis vient le moment des separations. Arthur vient chercher Andrew, Frederik et Christian pour leur vol vers Seoul. Quand a moi, je trouve un bus pour Korsakov.

gare

J’arrive en fin d’apres-midi a Korsakov, et apres avoir crapahute avec mes deux sacs pendant quelques kilometres, en passant devant des fresques socialistes improbables (voir ci-dessous), je me pose au sommet d’un promontoire qui domine la ville.

dsc_0487

Voila Korsakov et son port vue depuis mon lit improvise dans l’herbe. Flemme de monter la tente.

dsc_0496

kors1

En zoomant a fond sur le port, je vois mon ferry pour le Japon (a gauche), et le ferry pour les Kouriles (a droite). Je suis deja monte dans les deux, je suis collector moi. Sur la Xbox 360, on appellerait ca un Achievement.

dsc_0502

Je me plonge une derniere fois vers Sakhaline, le nord, ses collines dodues et ses riantes vallees. Une terre vraiment, vraiment quoi au juste? Un peu oubliee peut-etre… Tout simplement.

dsc_0505

Une bonne nuit a la belle etoile, avec des moustiques certes, mais pas trop humide. Le clochard de Korsakov que je suis est comble par ce voyage. J’ai meme vu deux etoiles filantes.

dsc_0513

Demain, des l’aube, a l’heure ou blanchit la campagne, je repartirai au Japon. J’ai pris le ferry pour Wakkanai. Comme il y a 2 heures de decalage horaire, il n’etait finalement que 13 heures une fois a Wakkanai. De la, 5 heures de train pour rejoindre Sapporo. Mais pas eu le courage d’aller ecumer les bars de Susukino, pour voir si il y avait du nouveau… ecroule a l’hotel, je me suis leve aux aurores pour aller a l’aeroport. Avion a 7h30, arrivee 9 h a Tokyo – Haneda. Et voila, je suis chez moi…

Et le retour a la vie urbaine ne va pas etre facile.

Voila c’est fini (merci d’avoir lu jusqu’au bout!). J’ecrirai peut etre un post de conclusion pour faire le bilan, ou bien editerai celui-ci.


Responses

  1. Hi I am very interested in this route between Wakkanai & Sakhalin island, do you mind to give me some information about this? I am planning for a honeymoon trip 🙂

  2. C’est le hasard qui m’a mené vers votre récit, mais c’est un bout du monde très tentant que vous présentez-là.

  3. J’ai beaucoup rêvé en lisant tout ce que vous avez écrit sur Sakhaline et les iles Kouriles. J’espère un jour trouver le courage, et les moyens, d’aller là bas. MErci en tout cas.

  4. Merci de m’avoir fait rêver à ce bout du monde! J’ai regardé toutes les étapes d’un trait, ça faisait tellement longtemps que j’étais curieux de voir des photos des kouriles du sud!
    Encore merci d’en faire profiter les internautes!
    J’espère un jour marcher dans ce coin.

    • Merci pour votre commentaire!
      Je vous souhaite de reussir a visiter ces iles qui le meritent hautement, meme si leur acces n’est pas forcement simple…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: