Posted by: bastien | June 18, 2007

Hokkaidō~Akan National Park : le Lac Mashū

La pluie s’est arretee, mais le ciel est tres couvert et ne se degagera pas de la journee. Je prends mon temps ce matin mais decide quand meme de monter au lac et de randonner jusqu’au Mashu-dake, qui surplombe la caldera qui forme ce lac.

Le brouillard est tres dense et le restera helas toute la journee, mais le chemin est tres visible, et il n’y en a qu’un seul. A ce niveau je ne risque pas grand chose. Au fond ce brouillard rend la ballade plus spirituelle, ces chieuses de cigales arretent leur boucan, et ce sont les oiseaux qui se chargent du comite d’accueil.

La randonnee est facile, avec juste les 300 derniers metres qui grimpent vraiment a pic. Compter entre 4 et 5 heures pour l’aller retour. Je suis reste 1 heure au sommet, esperant une eclaircie, mais il n’en fut rien. Ci-dessous une magnifique vue du sommet :

Je suis donc revenu et suis reste a la plateforme d’observation, remplie de magasins pour touristes, une bonne partie de l’apres-midi. Je suis rentre a l’auberge a 17h00. J’ai de nouveau fait une lessive, car je suis sorti du sentier trempe.

Le lendemain, la meteo s’annonce bien meilleure, meme si du brouillard persiste au lac en debut de matinee. Voyant ma perseverance (je suis reste une nuit de plus a l’auberge), le fils du gerant me donne un lift jusqu’au lac, me permettant de partir plus tot (avant 7h00) au lieu d’attendre le premier bus de 8h00. Ils sont vraiment sympa dans cette auberge, et les chambres sont spacieuses et propres. Hier j’ai pu regarder The Rock a la tele tout pepere, vous savez, le film avec Nicolas Cage, Ed Harris et Sean Connery. Peu de jeunes par contre, et les clients meme sont rares, ce n’est pas encore la saison.

Bref, quand on arrive au lac, deja : personne! Il est encore tot et les boutiques de la plateforme n’ouvre qu’a 8:00. Le brouillard traine sur les sommets, mais ca va se degager m’assure le fils du manager de l’auberge. En tout cas le lac est visible et il est a couper le souffle.

La premiere chose qui m’interpelle est que comme c’est une caldera, il n’y a pas vraiment de “pente d’acces”, de “plage” si vous preferez, non, les parois plongent directement dans le bleu azur le plus pur qu’il m’ait ete donne de voir.

Ce lac detient un record de transparence (plus de 30 metres!), et c’est un des lacs les plus profonds de Hokkaido. De plus, les parois sont couvertes de vegetations, bambous nains, bouleaux, pins… Ca tient plus du fjord en fait que du lac lambda.

Ensuite, au milieu de cette grande caldera se dresse un minuscule petit ilot, appele Kamuitsu en ainou. C’est l’ilot des dieux.

Toute la region est en fait un lieu sacre ainou. Le Akan National Park est un peu le pays des Ainous au Japon, et le Lac Mashu son centre spirituel. C’est d’ailleurs un des surnoms du lac en japonais. Je ne saurai vraiment decrire le sentiment qui me traverse, Akan, le lac, toute cette region semble vraiment d’un seul coup completement detachee du Japon traditionnel que je connais. C’est un monde different.

Un lac plein de mysteres donc, pur et magnifique. Protege heureusement. Assurement une des 10 meilleures vues de Hokkaido. Le ciel se degage, j’apercois enfin les coteaux sombres du Mashu-dake que j’ai escalade hier, devoilant toute sa nature volcanique. Le Mashu-dake est sur la droite ci-dessous, il culmine a environ 800 metres d’altitude. Si vous faites la randonnee comme moi hier, faites attention au sommet la roche est tres friable.

On peut voir egalement le Shari-dake au loin, qui annonce deja la Peninsule de Shiretoko, la fameuse “fin du monde” des Ainous que j’ai deja visite deja deux fois par le passe.

Enfin, si je place le lac dans mon dos, c’est alors le Parc Akan qui se deroule sous mes yeux, avec ses figures de proues au fond que sont le Oakan-dake et le Meakan-dake, couple emblematique de la region que je vais escalader dans la suite de mon voyage (ouais, des demain en fait).

A 13:45, j’ai pris un bus pour Akan-kohan, un village au bord d’un autre celebre lac du parc : le Lac Akan (tout simplement).


Responses

  1. […] donc. La vue sur le cratere et son lac interieur se rapproche de ce que l’on peut voir au Mashuu-ko a Hokkaido. Il faut fermer les yeux et […]

  2. Magnifique lac. Ca paraît même limite frustrant de ne pas pouvoir en approcher la rive.

    • Effectivement j’aurais bien aime aller au bord… En meme temps je pense que la vue est plus belle d’ici…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: