Posted by: bastien | May 12, 2005

Errances Taiwanaises – I – Taipei

Voyage durant la Golden Week : 28 avril 2005 ~ 6 mai 2005

Déjà, même fin avril, il fait chaud et humide. Mais la ville émet certaines vibrations assez indescriptibles, vivantes. Tout est en désordre, sale, grouillant. Quel contraste avec le Japon ! Peut être un avant goût de l’Asie du sud-est… ou de l’Asie hors Japon tout court… Mais ce côté « grossier » ne me dérange pas tellement.

Au fond le Japon est peut être trop propre, trop clean à ce niveau là. Bref, je trouve mon hôtel sans trop de difficultés, mais qu’est ce qu’il fait chaud ! Cet hôtel est le «Happy Family House ». Un pur endroit pour backpackers (i.e. des jeunes avec un gros sac au dos et qui en veulent comme moi), qui plus est pas très loin de la gare. Une dame charmante et son bébé (2 ans max) m’accueillent. La petite fille est mignonne, elle prend mon passeport et va pour le jeter par la fenêtre! gasp! Mais sa mère l’en empêche à temps. Ensuite, les chambres-dortoirs : pas mal mais le lit est un peu petit en longueur. On me met en garde contre les moustiques. A l’hôtel vit Jiles, un anglais, sa copine japonaise et Isao, un autre japonais. Ils sont à Taiwan pour enseigner l’anglais, apprendre le chinois etc. C’est un bon plan enseigner l’anglais Taiwan. En fait 8 étrangers sur 10 à Taiwan sont des profs d’anglais. Les autres clients de l’hôtel sont des touristes comme moi : deux anglaises qui sont profs d’anglais au Japon. Elles sont sympas. Pendant leur mission au Japon elles ont pu faire presque tous les pays d’Asie, elles ont eu de la chance. On parle de tout et de rien et l’heure passe. 1heure je me décide aller me coucher. Je n’ai pas eu de problème de moustique, mais de la musique m’a empêché de m’endormir au début, c’était un peu la fiesta.

Le lendemain je pars 8h00 pour le National Palace Museum. En metro puis en bus. Il fait déjà chaud, le ciel est gris. Le musée est chouette, mais il est en travaux, donc je n’ai pas pu tout voir. Ce musée est en fait une collection de tout ce que les rebelles ont rapportés de Chine lors de leur fuite vers Taiwan. Mao et la révolution culturelle auraient tout détruit sinon. C’eut été bien dommage. Personnellement les pièces style « poteries » ne m’ont pas trop marquées. Par contre les fresques, les vieilles cartes, les peintures, les esquisses… Ca c’était vraiment chouette. J’ai même vu une épée sculptée en jade !

Je reviens en ville et me dirige vers le Chiang Kai Shek Memorial Hall. C’est un immense monument, un pavillon au toit octogonal, qui contient une énorme statue du dictateur.

Voici la vue vers la sortie nord (je crois) depuis le parvis de cet énorme mémorial.

J’ai pu mesurer les folies de la dictature. Mais c’était un peu moins propagande que je ne l’aurais imaginé. En fait le monument est un pavillon que l’on atteint en gravissant 89 marches, l’âge du dictateur à sa mort. Au sous sol sont présentés tous les objets personnels, les tableaux, les voitures (Cadillac). Mais c’est pas trop « arrogant », non c’est plutôt « sympathique » en fait. Ci-dessous au dehors du temple, ce dragon fait de bouteille en plastique :

Plus loin il y deux bâtiments énormes, au style ancien, le théâtre et l’opéra national. J’y ai vu une démonstration d’armes (genre hommes majorette qui manient le fusil). Il y avait plein de gamins en tshirt jaunes qui jouaient à poissons-pêcheurs.

Ensuite j’ai marché jusque Ximen, le Shibuya (quartier jeune et branché de Tokyo) de Taipei on va dire. J’ai flâné dans les rues, petites et serrées, et des plus grandes, piétonnes (sauf pour les scooters). Ah les scooters ! Si New York a ses yellow cars, Bangkok ses tuk-tuk, Amsterdam ses bicyclettes, et bien Taipei, ce sont les scooters. TOUT le mondea un scooter. De quoi faire pâlir une racaille du 93. Des fois on voit une mère avec ses 4 gamins sur le même scooter. Ce qui me révolte a ce moment la, c’est que souvent la mère un casque, mais pas les gamins.

Il y toujours deux trucs que je fais quand je visite un nouveau pays : je teste un cinéma et je goûte un mc donald (oui j’aime le mc do et alors !?). Alors je décide de tout faire aujourd’hui comme ça je suis débarrassé. Le mc do est marrant, certains sandwichs ont des galettes de riz en guise de pain. Quand au film, je suis allez voir « the dreamers » de Bertolucci dans un cinéma style cinémathèque. En fait les Taiwanais font pas mal de bruit en regardant le film, ils papotent etc. C’est marrant.

En sortant, je suis allé au Longshan temple, qui fut peut être un des plus beaux temples asiatiques que j’ai vu. En fait ça diffère carrément du Japon et de la Corée : les toits ont des dragons sculptes très finement. Les couleurs sont superbes. Et en fait beaucoup de mondes étaient la, priaient. Ce temple est la depuis 1738, sur un site ou parait t-il un homme a laisse une amulette de Guanyin (la déesse de la compassion) accrochée une branche d’arbre, produisant une fantastique lumière, même après le coucher du soleil. Les gens qui priaient la étaient de tout âge : des jeunes qui souhaitent la réussite aux examens, des plus vieux qui souhaite une bonne santé à leurs enfants. Il y avait beaucoup d’encens.

La rue qui longe ce temple regorge de détails dans les motifs de l’enceinte de ce lieu sacré. Ca peut paraitre tres banal pour certains, dont les habitants egalement, mais ce luxe de couleur m’eblouit personnellement :

A la sortie, je me dirige vers ce qu’il faut absolument faire à Taipei pour pouvoir vraiment dire qu’on y est allé : un marché de nuit. C’est hallucinant tout ce qu’on y trouve ! De la nourriture, des stands de jeux, des vêtements, des livres… On peut goûter plein de choses. La Snake alley est la plus fameuse. On peut y manger de tout, y compris tortue et serpent. Mais bon, je me suis contenté de viande de boeuf grillée avec du riz. On s’attable à la plaque de cuisson en fait, c’est … couleur locale. Mais c’était surtout délicieux, et épicé à merveille, je veux dire, le goût était vraiment relevé, pas chaud brûlant comme dans un restaurant indien.

La nuit est tombée, et je me dirige pressent vers le Taipei 101, le plus grand building du monde, à l’heure actuelle. 508 mètres quand même (l’an prochain ce sera à Dubai, une tour de 610 mètres). Le bâtiment est dans un quartier neuf, pleins de magasins et de departement store. Ca me fait penser aux alentours du stade de Baseball de Fukuoka. A l’intérieur du Taipei 101 il y une énorme departement store, un truc pour filles quoi. Mais il y aussi un énorme bookstore avec pleins de livres en anglais. J’ai fait une petite pause lecture. Puis je suis monté au sommet. L’ascenseur est super rapide, en 15 secondes on est au sommet. Et en haut la vue est chouette, impressionnante : les lumières de Taipei. Ils sont tout petits en bas.

Je rentre à l’hôtel. Comme j’ai vu tout ce que je voulais voir à Taipei, je décide de partir dès le lendemain matin pour les gorges de Taroko. La suite de mon périple est la descente le long de la côte est, le côté le plus sauvage de l’île. Jusque Taitung où je prendrai un avion pour l’île de Lanyu. En fait à Taiwan, il y beaucoup de peuples aborigènes. Principalement sur la côte est.

tinou


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: