Posted by: bastien | May 10, 2005

Errances Taiwanaises – III – De Hualien a Taitung

Le lendemain je retourne à la gare des bus de Hualien (vous savez, la ou tous les taxidriver de Taiwan se sont donnes le mot pour nous escorter, nous les lawai, a Taroko) où je prend un ticket pour Jin Pu, qui est pas loin du Tropique du Cancer sur la côte est. En fait Taitung est à 4 heures de bus au sud de Hualien, toujours sur la côte, et à mi chemin, le Tropique du Cancer coupe l’île. Plutôt que de faire tout le voyage d’un coup, je décide de prendre mon temps et de sortir quelque endroit intéressant, puis de prendre le bus suivant.

La côte Taiwanaise est vraiment belle, l’eau est très bleue. A tel point que j’ai faillit en oublier l’arrêt. Je descend donc non loin du monument dédié au Tropique du Cancer. Quand j’étais petit, j’étais bête (je sais, cela n’a guère évolué), je croyais que l’équateur, les tropiques et les cercles polaires étaient marqués en pointillés au feutre noir sur le sol et même sous l’eau. Ben non en fait. Là je rencontre Daisuke, un Japonais qui fait Taipei-Kaoshiung en vélo. Il est jeune et motivé, on plaisante un peu. Daisuke a 20 ans et est conducteur de camion au Japon.

Il une serviette nouée en bandana sur la tête et fait vraiment Japonais avec son drapeau qui dépasse des sacoches de son vélo, limite colonial. Mais non, il adore Taiwan en fait et voudrait vivre ici plutôt qu’au Japon (il trouve les Taiwanais très gentils, ce sur quoi je suis assez d’accord). Nous nous séparons après une séance photo et je remonte vers JinPu pour prendre non pas «le » mais « un » bus pour continuer mon voyage vers Taitung.

J’en profite pour admirer le pont de la rivière Hsiukukuan. L’endroit est vraiment un trou paumé, calme et paisible. Quel est le quotidien des gens habitant cet endroit reculé du pays? Je ne saurais le dire.

Plus tard un bus arrive et je saute dedans. Le soir tombe (j’esquive!) quand j’arrive à Taitung. Je trouve l’auberge recommandée par le Lonely Planet, mais elle est fermée, pas de bol. Du coup je me retrouve dans un hôtel standard tout pas beau, mais qu’importe, demain je pars tôt pour l’île de Lanyu. Je dîne dans un restaurant un fort bon repas (riz, petits légumes et tonkatsu), et le tout pour 45 dollars NT (1 euro !). La spécialité de Taitung sont les fruits en fait, en particulier le fruit tropical Shiva, que les gens appellent fruit de Bouddha, car la texture est la même que les cheveux du Grand Bouddha. Dans les rues on trouve également des marchés de nuits, avec des stands de fruits et de jus de fruits. Mais bon j’ai évité car souvent ces fruits sont lavés à l’eau du robinet qui n’est pas du tout potable à Taiwan. Les gens en général achètent leurs fruits et font bouillir de l’eau pour les laver, mais moi je n’avais pas tout ce matériel sur moi.

Demain, Lanyu Island !

tinou


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: